Malgré un départ peu encourageant avec une baisse de 7% du volume des transactions au 1er jour des soldes d’été 2014 (par rapport à 2013), la tendance globale affichée sur la période est restée relativement stable jusqu’au dernier jour des soldes. Une étude WL Panel* révèle une légère baisse de 3% du volume des transactions online par rapport à la même période en 2013.

Alors que les soldes d’été 2013 accusaient une baisse globale de 7% du volume des transactions (par rapport à 2012), l’édition 2014 tire son épingle du jeu et affiche une quasi stabilité. Cependant, les deux secteurs emblématiques de la mode et des biens d’équipement de la maison concluent la période sur une tendance baissière.

Bilan des soldes été 2014

Bilan de soldes d’été 2014 en France

Le secteur de la mode aura suivi la tendance globale de ces soldes d’été en rattrapant sa baisse de 7% enregistrée le 1er weekend des soldes. Le secteur termine la période sur un bilan en légère baisse de 5%. Le secteur des biens d’équipement affiche, lui, un bilan très mitigé.

Le panel observe une baisse continue sur toute la période : -7% le premier jour, -9% sur le 1er weekend et termine sur un bilan global de -10%.

 

M-Commerce en hausse

Sans surprise, la part toujours croissante des achats en ligne à partir de supports mobiles se confirme pendant les derniers soldes d’été avec 15% des achats réalisés sur tablette ou smartphone, soit +9% par rapport à la même période en 2013.

*WL Panel est un panel d’e-marchands, créé par Webloyalty. Il mesure les évolutions des volumes de transactions de 28 e-marchands représentant 38% du chiffre d’affaires total du E-commerce français en 2012 (chiffres publics et données FEVAD). Les e-marchands concernés, évoluent dans les secteurs du loisirs/ticketing, de l’équipement de la maison, de la mode et du travel.

Sources : Capitaine commerce